• Ce blog doit être visité avec Google Chrome ou Mozilla Firefox. Mais pas avec Internet explorer.

    Bonjour à tous ! Miaouu ! 

    Bienvenue dans mon blog ! Il va bien sur parler des chats : Comment s'en occuper, leurs races, leur âge...

    Il y a aussi des gifs de chats et des émoticones.

    Des images et des vidéos.

    Et je vous propose pleins d'autre choses !

    Si j'ai fait ce blog, c'est parce que j'aime beaucoup les chats et que je voulais partager cet amour avec vous.

    Ca serai bien que vous mettiez quelque com's svp, merci !

    Bonne visite sur mon blog et vous pourrez y aller tant que vous voudrez, la porte reste ouverte !

    J'espere qu'il vous plaira et qu'il vous fera découvrir pleins de choses sur les chats !

     

     

    N'oubliez pas de mettre la musique ------------------->

     

    Dans ce blog, nous sommes actifs

    Nous sommes joueurs,

    Nous sommes assez bruyants,

    Nous sommes parfois paresseux,

    Nous sommes rigolos,

    Nous sommes mignons,

    Nous sommes fragiles,

    Nous sommes affectueux,

    Et... nous sommes bien sur unis !

    Lucie26 

     

     


    34 commentaires
  •   

    Pour le savoir, quelques jours après leur naissance, soulevez la queue des chatons et regardez leur appareil génital, observez si il y a une différence morphologique entre certain chatons. Si c'est le cas, séparez les en deux groupes en fonction de leur différence.

    Ensuite c'est tout simple :

    -Un écartement important entre l'anus (le trou du haut) et le sexe : c'est un mâle !

    -Un écartement moins important entre l'anus et le sexe : c'est une femelle !

    Explications

     Et si vraiment vous ne trouvez pas, demandez au vétérinaire ! 

     


    votre commentaire
  • Arrivée du chaton

     Avant l'arrivée de votre chaton, vous aurez besoin de quelques objets importants. D'abord, vous devrez lui préparer un endroit pour dormir. Il existe de nombreux lits et paniers pour chatons sur le marché. Vous pouvez aussi lui en fabriquer. Prenez une boîte en carton, découpez-y une entrée de la taille d'un chat, puis mettez-y une couverture confortable à l'intérieur. Placez son lit dans un endroit chaud et calme de préférence. Il aura besoin d'un bol de nourriture et d'un bol d'eau, qui doivent être assez bas pour qu'il puisse atteindre sa nourriture sans difficultés, ainsi qu'une réserve de nourriture pour chatons.

    Vous aurez aussi besoin d'un bac de litière, d'une réserve de litière pour chat, d'une pelle pour nettoyer le bac et de feuilles pour couvrir le fond du bac. Ne placez pas son bac près de l'endroit où il mange, car les chats n'aiment pas faire leurs besoins près de l'endroit où ils se nourrissent. Pour amuser votre chaton, ayez un assortiment de jouets durables non toxiques. Il est aussi recommandé d'avoir un grattoir, pour qu'il ne se fasse pas les griffes sur vos meubles. Vous devrez entretenir la fourrure de votre chat dès son jeune âge, il vous faut donc vous équiper d'une brosse douce et d'un peigne. Enfin, il vous faudra un panier pour le transporter, par exemple pour l'emmener chez le vétérinaire et, bien sûr, pour le ramener à la maison.

    Le jour d'arrivée de votre chaton, veillez à ce que la maison soit calme. Il voudra soit explorer, soit trouver un endroit sûr où se réfugier : ne soyez pas surpris s'il est un peu timide au début. Avant de le laisser s'aventurer partout, montrez-lui son bac, son bol et son lit. Ensuite, laissez-le s'installer et explorer seul, sans trop intervenir. Dans l'idéal, ramenez votre chaton chez vous à un moment où vous pouvez lui donner toute votre attention pendant quelques jours. Pendant ces journées, vous pouvez l'habituer aux bruits et activités ordinaires de votre maison. Présentez-le à des invités, pour qu'il prenne de l'assurance et s'habitue aux gens. Si vous avez d'autres animaux, présentez-les doucement à votre chaton, sous étroite surveillance, mais laissez-le d'abord s'habituer à son cadre et gagner de l'assurance.

    Avant tout, soyez gentil, doux et patient avec votre chaton en lui présentant votre maison. Cette période d'initiation doit être un moment agréable durant lequel vous et votre chat apprendrez à vous connaître : vous pourrez vous amuser de sa curiosité téméraire lorsqu'il explorera son nouveau domaine.

    Protéger votre chaton

    Une fois que votre chaton se sera installé, il se transformera en boule d'énergie et inspectera tous les objets qu'il trouve, dont certains qui ne sont pas bons pour lui ! Faites le tour de votre maison et essayez d'imaginer tout ce qui risque de blesser votre chaton. N'oubliez pas que les chatons peuvent sauter assez haut. Ne laissez pas traîner d'objets dangereux, tels que des plantes toxiques ou des produits nettoyants.

     

    Si votre chaton n'a pas encore été vacciné, ne le laissez pas sortir, car il risque d'attraper des maladies. Veillez à ce que toutes les personnes qui sont chez vous sachent qu'il ne faut pas le laisser sortir. Ne laissez pas les portes de devant ou de derrière ouvertes, car il pourrait sortir sans que vous vous en rendiez compte. Fermez aussi les portes de placard et de machine à laver, car il entrera dans tous les espaces à sa portée. Si vous avez laissé une porte ouverte, vérifiez que votre chaton ne se trouve pas derrière avant de la refermer.

     

    Les fenêtres à l'étage sont dangereuses pour les chatons curieux. Si vous devez les laisser ouvertes, veillez à ce que votre chaton ne puisse pas entrer dans la pièce. Si votre chaton sautait sur le rebord d'une fenêtre ouverte, il pourrait perdre l'équilibre et tomber. Les cheminées doivent être couvertes, surtout lorsqu'il ne reste que des braises. Si vous avez d'autres animaux, ne les laissez pas sans surveillance avec votre chaton tant qu'ils ne se seront pas habitués les uns aux autres. Un chien ou un chat jaloux peut blesser le chaton, surtout s'ils sont enfermés dans la même pièce. Si vous avez des enfants jeunes, ne les laissez pas seuls avec le chaton, car ils risqueraient de le blesser sans le vouloir.

     

    Progressivement, votre chaton comprendra ce qui est bon pour lui et ce qui ne l'est pas. En attendant, avec quelques mesures de précaution, vous pouvez veiller à ce que votre chaton parcoure sa nouvelle maison sans soucis.

    Vaccins importants

    Les chatons non vaccinés ne doivent pas sortir de la maison, car ils risquent d'attraper toutes sortes de maladies et de bactéries. Avant, les maladies infectieuses telles que l'entérite infectieuse féline (panleucopenia), le calicivirus félin (FCV) et le virus de la rhinotrachéite (FVR) étaient des maladies qui affectaient beaucoup les chats. La vaccination contre ces maladies et d'autres ont beaucoup réduit le nombre de chats atteints. Récemment, on a découvert un vaccin contre le virus de la leucémie féline et les chlamydia félines, qui provoquent aussi des maladies respiratoires. Demandez à votre vétérinaire de vous parler de ces vaccins pour votre chaton.

     

    Votre chaton devra recevoir une série d'injections suivies par des rappels tout le long de sa vie. Votre vétérinaire pourra vous indiquer le meilleur moment pour vacciner votre chaton, qui dépendra du vaccin utilisé. Il est courant d'administrer la première injection à l'âge de neuf semaines et une deuxième trois semaines plus tard, à l'âge de douze semaines. Le vaccin contre la grippe est souvent administré sous forme de gouttes nasales. L'immunité met quelque temps à se développer, votre vétérinaire risque donc de vous conseiller de garder votre chaton à l'intérieur pour une courte période, généralement d'une à deux semaines, après la deuxième injection. N'oubliez pas qu'il est conseillé, mais aussi parfois obligatoire, de faire vacciner votre chaton contre la rage si vous voulez l'emmener à l'étranger, lorsqu'il sera plus âgé.

     

    Une fois les vaccins administrés, votre vétérinaire vous fournira un certificat signé, indiquant toutes les informations nécessaires sur ses vaccinations. Conservez ce certificat en lieu sûr, pour que les informations sur les rappels puissent y être ajoutées. Si vous devez confier votre chat à une pension pour chat parce que vous vous absentez, ses vaccins devront être à jour. La plupart des pensions pour chats exigeront un certificat à jour sur ses vaccinations avant d'accepter votre chat.

     

    Les vaccins peuvent sauver sa vie et éviter beaucoup de tristesse et de souffrances. Ils sont essentiels si votre chat sort de la maison, mais même si vous ne projetez pas de le laisser sortir, vous devez lui offrir la meilleure protection possible.

    Une bonne alimentation

    Lorsqu'il aura six à huit semaines, votre chaton devrait être entièrement sevré et manger des aliments solides. En raison de leur croissance rapide, les chatons ont des besoins nutritionnels plus précis que ceux des adultes. Les jeunes chatons doivent manger des quantités de nourriture assez importantes pour répondre aux besoins de leur corps en pleine croissance et de leur style de vie mouvementé. Cependant, leur petit estomac ne peut pas contenir beaucoup de nourriture d'un seul coup. Ils doivent manger peu mais souvent, en prenant plusieurs petits repas par jour. Leur alimentation doit leur apporter tous les éléments nutritifs requis dans un volume assez petit. Demandez à votre vétérinaire de vous indiquer des aliments préparés adaptés qui répondront aux besoins nutritionnels complexes de votre chaton.

     

    Les jeunes chatons ont besoin de quatre à cinq repas par jour. Lorsque le chaton grandit, le nombre de ses repas doit être progressivement réduit. Lorsqu'il aura six mois, il aura atteint les trois-quarts de son poids adulte, il pourra alors se contenter de deux repas par jour. Les chatons ne risquent pas de trop manger, il vaut donc mieux les laisser manger tout ce qu'ils veulent à chaque repas… dans la mesure du raisonnable. En règle générale, laissez le repas du chaton dehors pendant 20 à 30 minutes, puis jetez ce qui reste. A partir de l'âge de dix mois, il peut être progressivement habitué à une alimentation adulte.

     

    Pour qu'il se nourrisse correctement, veillez à ce que votre chaton ait ses propres bols de nourriture et d'eau et à ce qu'ils soient lavés. Comme nous, les chats n'aiment pas manger dans de la vaisselle sale. Veillez à ce que votre chaton ait toujours de l'eau fraîche. Ne changez pas son alimentation, car cela risquerait de contrarier sa digestion délicate. Si vous devez la changer, faites-le progressivement. Ne lui donnez pas de viande crue ni le reste de vos aliments, qui seraient trop riches pour lui.

     

    Si vous donnez à votre chaton une alimentation équilibrée, en tenant compte de tous ses besoins de croissance, vous l'aiderez à prendre un très bon départ dans la vie et à rester en bonne santé.

     Maintenir votre chaton en forme

    Votre meilleur allié pour éviter les problèmes de santé est votre vétérinaire. Trouvez-en un dès que vous aurez votre chaton. Quelques jours après avoir ramené votre chaton chez vous, emmenez-le chez le vétérinaire, qui vous donnera des conseils sur les vaccinations, les vermifuges, l'alimentation et les soins de santé en général. Nous vous conseillons de prendre une assurance pour couvrir les frais vétérinaires : une opération nécessaire à la suite d'un accident ou une hospitalisation peuvent donner lieu à des frais de vétérinaire élevés. Veillez à connaître le comportement et l'apparence habituels de votre chaton. S'il dort plus que d'ordinaire, qu'il refuse de manger ou présente des signes inhabituels tels que des vomissements ou de la diarrhée, surveillez-le de près. Si les symptômes persistent et que l'état de votre chaton se détériore, prenez rendez-vous avec votre vétérinaire.

     

    Il est très important de donner des vermifuges à votre chaton. Souvent, les chatons sont infectés de vers ronds. Une infection de vers ronds peut donner à votre chaton un ventre enflé, il aura l'air malade et ne grandira pas, il vomira, aura la diarrhée et même une obstruction intestinale si l'infection est grave. Les plathelminthes peuvent aussi provoquer des problèmes, bien qu'ils ne soient pas très courants chez les jeunes chatons. Il existe de nombreux produits sûrs et efficaces pour éliminer les vers. Votre vétérinaire pourra prescrire un traitement adapté et vous conseiller un programme de vermifuges. Habituellement, on traite les chatons contre les vers ronds toutes les deux semaines, entre les âges de cinq et douze semaines, puis tous les trois à six mois durant le reste de leur vie. Lorsque vous irez chercher votre chaton, demandez à l'éleveur quel traitement il a déjà reçu.

     

    Vérifiez régulièrement que votre chaton n'a pas de puces. Essayez de trouver des puces brun noir ou des crottes de puce dans sa fourrure. Certains chatons ont des puces sans montrer de signes d'irritation. La plupart réagissent en se léchant à l'excès, en se grattant et en se mordant, notamment le long du dos et à la base de la queue. Votre vétérinaire pourra vous conseiller un programme anti-puces efficace. Avant d'acheter des poudres ou des liquides anti-puces en magasin, vérifiez qu'ils conviennent aux chatons. Suivez toujours le mode d'emploi attentivement. N'oubliez pas de traiter aussi les autres animaux de la maison. Si votre chaton a des puces, traitez aussi son environnement : les puces passent la plupart de leur vie hors des fourrures d'animal. Nettoyez le lit de votre chaton, sa boîte et son panier. Vous pouvez aussi mettre de la poudre anti-puces sur sa couverture ou dans sa boîte.

     

    Si vous ne projetez pas de faire se reproduire votre chaton lorsqu'il sera adulte, il vaut mieux le faire stériliser. Non seulement vous éliminerez les grossesses et comportements indésirables, mais il a été prouvé que la stérilisation pouvait améliorer la santé de votre chat. Votre vétérinaire vous indiquera le meilleur moment pour pratiquer cette opération. Elle peut généralement être effectuée à l'âge de cinq mois. C'est une opération sans danger dont il se remettra très rapidement.

    Leçons de bac à sable

    De nombreux chatons apprennent à utiliser leur bac en copiant leur mère. Cependant, si le vôtre n'a pas reçu cette éducation, vous devrez l'y aider. Commencez par un programme simple. Observez attentivement le comportement de votre chaton. Il a peut-être peur de son bac ou il ne retrouve pas son emplacement. Si vous avez l'impression qu'il est mal à l'aise, mettez-le sur son bac. Aidez-le en l'y mettant dessus tôt le matin, avant d'aller dormir et après chaque repas. Si vous répétez ces actions plusieurs fois, il s'habituera à l'emplacement de son bac et l'associera vite au moment de faire ses besoins.

     

    L'emplacement du bac est également important pour encourager votre chaton à l'utiliser. Ce doit être un endroit discret et toujours accessible, sinon il cherchera un autre endroit dans la maison. De plus, vous devez le tenir propre. Votre chaton n'utilisera pas son bac si la litière est sale, alors pensez à la renouveler. Si votre chaton cesse d'utiliser son bac, c'est peut-être parce que vous avez utilisé un désinfectant qui sent trop fort ou que vous l'avez déplacé. Veillez à le féliciter chaque fois qu'il utilise son bac en lui donnant votre attention et de petites gâteries. Il associera vite son bac avec des choses positives.

     La propreté du chaton

    Pour sa fourrure, vous aurez besoin d'un peigne et d'une brosse douce. Lorsque vous brosserez votre chaton pour la première fois, il risque de s'en méfier, alors jouez avec lui quelques instants autour du peigne et de la brosse. Laissez-le s'amuser avec, pour qu'il s'y habitue et ne s'en méfie plus. Habituez-le à être touché partout, notamment sur le ventre et les endroits difficiles d'accès. Votre chaton s'apercevra vite qu'être brossé est similaire à une caresse et, avec un peu de patience, il se laissera faire en ronronnant. Lorsque votre chaton tolérera le peigne, utilisez-le. Soyez particulièrement doux en peignant sa tête, puis peignez son corps, sa queue et ses pattes. Enfin, utilisez la brosse douce pour enlever tous les poils qui se sont détachés.

     

    Les poils des chats à poils longs peuvent facilement s'emmêler, ils auront donc besoin de soins quotidiens. Les nœuds de poils devront être éliminés avant le brossage, mais en brossant votre chaton tous les jours, les nœuds seront réduits et faciles à démêler. Si votre chaton s'est vraiment sali, essuyez-le avec un tissu propre et humidifié à l'eau tiède. N'utilisez jamais de savon, car il lui irriterait la peau. Lorsque vous brossez votre chaton, contrôlez l'état de sa fourrure et de sa peau. Vérifiez qu'il n'y a ni grosseurs, ni plaques, ni plaies, ni autre signe de mauvaise santé. Vérifiez aussi qu'il n'a ni puces ni d'autres parasites.

     

    Lorsque vous aurez fini de le brosser, vérifiez que ses yeux et oreilles sont propres, nets et sans sécrétion excessive. Si votre chaton a les yeux qui coulent, nettoyez doucement la région de l'œil à l'aide d'un coton tiède et humide, en utilisant un nouveau coton propre pour l'autre œil. Si les yeux de votre chaton sont rouges ou coulent, demandez conseil à votre vétérinaire. Si les oreilles de votre chaton ne sont pas propres, nettoyez-les avec un coton sec. N'enfoncez pas le coton dans l'oreille et n'appuyez pas sur ses parois : les oreilles sont très délicates. S'il y a beaucoup de cire noire dans les oreilles, demandez conseil à votre vétérinaire car elle peut indiquer la présence d'otodectes.

     

    Contrôlez régulièrement la bouche de votre chaton, pour qu'il s'habitue à cette procédure. Ses dents doivent être propres et sans dépôt, et ses mâchoires doivent être de couleur rose. Bien que les problèmes soient rares à son âge, il sera ainsi plus facile de lui brosser les dents ou de lui donner des médicaments lorsqu'il sera plus vieux. Il faut aussi veiller à ce que ses griffes soient en bon état. Un grattoir lui permettra de raccourcir ses griffes, mais vous devrez les lui couper lorsqu'il sera plus vieux. Habituez-le à ce qu'on manipule ses pattes dès son jeune âge, il sera ensuite plus coopératif. Si vous ne savez pas couper les griffes, demandez à votre vétérinaire de vous montrer comment faire.

    Bien élever son chaton

     

    Votre chaton apprendra par association, c'est-à-dire que si vous le récompensez quand il a été sage, il associera les bonnes manières aux récompenses. Cette technique s'appelle le renforcement positif. En éduquant votre chaton de cette manière, vous devez l'encourager à adopter de bons comportements et l'ignorer lorsqu'il se comporte mal. Par conséquent, lorsqu'il fait ses besoins dans son bac, il sera félicité et récompensé aussitôt. S'il fait ses besoins sur le tapis, il sera ignoré. Votre chaton associera rapidement les félicitations et récompenses avec les bonnes attitudes et oubliera les attitudes pour lesquelles il a été ignoré.

     

    En prévoyant son éducation, pensez à ce que vous voulez que votre chaton fasse, pourquoi il voudrait le faire et à quel moment vous allez l'en récompenser. Les chatons sont généralement surtout stimulés par la nourriture mais, malheureusement, cette technique ne marche que lorsqu'ils ont faim ! Vous pouvez aussi vous aider d'un jouet que votre chaton affectionne particulièrement. Eduquer un chat est très différent de l'éducation d'un chien, car vous ne demanderez pas à votre chaton d'effectuer des actions telles que de s'asseoir ou de venir au pied. Cependant, vous pourrez apprendre à votre chaton à respecter certaines parties de la maison, par exemple pour le décourager de grimper au rideau ou de sauter sur la table. Chaque fois que votre chaton se comporte comme vous le voulez, récompensez-le et félicitez-le. Chaque fois que vous le trouvez sur la table ou grimpant au rideau, posez-le par terre et éloignez-vous. Il se rendra vite compte que rester au sol lui vaut des félicitations alors que monter au rideau ou sur la table lui vaut d'être ignoré.

     

    Des jeux pour votre chaton

     

    Nous vous conseillons d'acheter à votre chaton des jouets durables non toxiques pour qu'il puisse s'amuser lorsque vous n'êtes pas là ou que vous êtes occupé. Votre chaton aimera jouer seul et adorera les jeux utilisant des balles de ping-pong, une pelote de laine ou des jouets parfumés à la valériane. Si vous utilisez un jouet parfumé à la valériane, remplacez-le quand il ne l'intéresse plus, car le parfum de la valériane disparaît au bout de quelque temps. Si votre chaton aime les pelotes de laine, veillez à ce qu'il ne les aime pas trop : certains chatons et chats aiment manger de la laine. Distrayez votre chaton avec des jouets originaux. Par exemple, mettez une friandise pour chat dans un tube de carton, qu'il tapotera et fera bouger jusqu'à ce qu'il atteigne sa récompense.

     

    Vous pouvez aussi donner une boîte en carton à votre chaton. Il pourra s'y cacher ou y cacher des objets. Les jeux de cache-cache plairont à sa nature curieuse de chat et l'amuseront beaucoup. Veillez à ce que la boîte soit assez solide, pour que votre chaton puisse grimper dedans et dessus sans qu'elle ne s'effondre. Veillez à ce qu'il ne la mâchouille pas : le carton n'est pas très bon pour l'estomac des chatons. Vous pouvez fabriquer de fausses souris pour le faire jouer. Attachez un bout de tissu ou autre à une ficelle et faites-le pendre devant votre chaton. Il saura que ce n'est pas une souris, mais il fera semblant que c'en est une. Il pourra prétendre être un chasseur féroce suivant sa proie. Faites pendre la fausse souris en l'air ou faites-la glisser sur le sol. Vous pouvez aussi essayer avec une plume ou tout autre objet que votre chaton pourra tapoter. Veillez simplement à retirer votre main à temps pour ne pas être griffé.

     

    Certains chatons aiment le bruit et la sensation du papier qu'on froisse. Un grand sac en papier l'amusera sans doute quelque temps. Mettez des jouets dedans pour l'amuser encore plus. Vous pouvez aussi remplir une chaussette usagée de papier froissé et refermer son ouverture. Il aimera la pousser dans toute la maison pour entendre le bruit. Autres idées de jouet : rouleaux de papier vides attachés à un long bout de ficelle colorée, de vieilles balles de tennis et une poche en tissu remplie de vieux collants. Si possible, donnez à votre chaton des endroits clos où se réfugier. Les grattoirs et les plates-formes le stimuleront et lui permettront de faire de l'exercice.

     

    En jouant avec votre chaton, vous l'aiderez à gagner confiance en lui, à utiliser ses compétences naturelles et à rester en forme. C'est aussi pour vous l'occasion de vous amuser avec le nouveau venu.

     

    Vos responsabilités envers votre chaton

     

     L'éducation de votre chaton est importante pour son bien-être et son assurance, mais aussi pour le confort des autres. Imaginez que vous avez des invités et que votre chaton les utilise pour se faire les griffes ! Elle est également importante lorsque votre chaton s'aventurera à l'extérieur. Il devra savoir ce qu'il est autorisé à faire ou non. Il faut qu'il comprenne qu'il ne doit pas déterrer les plantes du voisin ou pêcher les poissons de son bassin. Etant responsable de l'éducation de votre chaton, c'est vous qui serez accusé ! D'un point de vue juridique, vous avez la chance de ne pas être responsable des actions de votre chat, mais vous devez quand même éviter que votre chat ne cause des dégâts. Informez-vous sur les règlements locaux concernant les chats et respectez-les. Pour la protection de votre chaton - et celle des petits animaux de votre quartier - gardez-le à l'intérieur durant la nuit.

     

    Tout en veillant à ce que votre chat n'ait ni vers ni puces et en prenant soin de sa fourrure, emmenez-le régulièrement chez le vétérinaire et faites-lui administrer ses rappels de vaccin à temps. N'exposez pas votre chaton à des risques inutiles, notamment en le mettant en contact avec des animaux qui pourraient lui transmettre des infections. Autre facteur important, faites-lui poser une micropuce. De nombreux chatons disparaissent et ne sont jamais retrouvés : pour éviter ce problème, veillez à ce qu'il porte un collier avec une médaille sur laquelle sera inscrit votre numéro de téléphone. Gardez-le chez vous lors des orages et des feux d'artifice. S'il disparaît, allez voir vos voisins, les cliniques vétérinaires du quartier, les organisations de protection des animaux et les refuges d'animaux. Contactez aussi ce type d'organisation dans les quartiers avoisinants, car les animaux perdus peuvent couvrir de longues distances.

     

    Si vous partez en vacances, réfléchissez à la meilleure manière de faire garder votre chaton en votre absence. Votre vétérinaire ou une de vos connaissances pourra recommander une pension où il séjournera. Visitez la pension avant de lui réserver une place pour vous rassurer sur son hygiène et la qualité de ses services. Si vous ne vous absentez que quelques jours, vous pouvez demander à un voisin - ou à un service à domicile - d'aller nourrir votre chaton. Ne laissez jamais longtemps votre chaton sans soins, nourriture ou eau. Les chatons n'aiment pas quitter leur domaine, si vous l'en éloignez, il risque de paniquer et de s'échapper. Veillez à ce que son panier de transport soit bien fermé. Ne laissez jamais votre chaton dans une voiture : la température intérieure des voitures peut monter considérablement, même par temps frais, et il risque de souffrir ou de mourir à cause de la chaleur.

     

     

     

     

     

     

     


    3 commentaires
  • Comprendre son chat

    _ Pour bien s'occuper de son compagnon, il faut d'abord le comprendre ! Un chat, c'est pas un chien, il apprend sans servilité. S'il n'obéit pas, cela ne veut pas dire qu'il ne comprend pas les ordres, mais bien qu'il n'a pas envie de s'exécuter. Le meilleur moyen d'empêcher votre chat de faire quelquechose que vous ne voulez pas qu'il fasse est encore de le prendre sur le fait avec un pulvérisateur à eau.

    L'importance du jeu

    _ Le jeu est une activité essentielle dans la vie du chat. Le jeu permet au chaton de développer les capacités dont il aura besoin à l'âge adulte.Le chaton commence à jouer vers quatre semaines et son plaisir ne cesse de s'affiner à mesure qu'il grandit. Jouer le rend joyeux et vif, éveille son instinct de chasseur, stimule ses réflexes, est en somme une nécessité. Jouer avec son chat apporte un grand plaisir au bipède (on ne dit pas maître) patient qui à défaut de souris en caoutchouc ou balles achetées dans le commerce saura inventer une centaine de jeux rien qu'avec une boule de papier, un bouchon attaché à une ficelle, un gland de rideau...

    Respecter son sommeil

    _ Les chats dorment les deux tiers de la journée. Pour les chats qui restent à la maison, l'endroit idéal pour dormir va du fauteuil au lit et du coffre à linge à l'appui de fenêtre. Il est important, dès qu'il entre dans la famille, que le chat dispose d'un coin personnel, déjà équipé d'une couche. Le choix est vaste pour celle-ci et peut aller du panier spécial qu'on trouve dans le commerce jusqu'aux fabrications maison. Il n'est pas toujours vrai que le chat apprécie un panier bien préparé, il lui arrive souvent de le refuser avec entêtement et aller dormir dans des endroits les plus inattendus.

    Attention aux griffes

    _ Ne faites pas dégriffer votre chat, c'est une méthode douloureuse qui amoindrit votre animal. Pour le chat, faire ses griffes sur un objet, est un comportement naturel et indispensable pour les entretenir, les aiguiser et les nettoyer sans parler du marquage territorial. Si le chat vit en appartement, il faudra prévoir un griffoir comme une bûche de bois recouverte ou non d'une moquette épaisse, d'une grosse corde...

     

    L'Hygiène

    _ Le chat doit s'habituer à la brosse dès son plus jeune âge. Le poil doit être brossé et peigné périodiquement, et plus fréquemment lors des changements de saison. Outre qu'il prévient d'éventuels troubles intestinaux, le brossage évite la trop grande dispersion de poils de chat dans toute la maison et sur les vêtements. Pour les chats à poils courts, utilisez un peigne à petites dents serrés, pour les poils longs, un peigne munis de grandes dents convient parfaitement. Surveillez attentivement l'état de la peau de votre chat afin de vous assurer qu'elle est saine et qu'elle n'est pas infestée de puces et de tiques. Dans certains cas, il est nécessaire de baigner le chat. Il est conseillé d'habituer le chat dès son plus jeune âge au processus du bain. Vous pouvez baigner votre chat dans une cuvette. Placez un tapis de caoutchouc ou un essuie-main au fond de la cuvette. Celle-ci doit être à moitié remplie d'eau tiède additionnée d'un peu de shampoing spécial pour chats, qui n'irrite pas les yeux. Il faut ensuite sécher complètement l'animal. S'il est vraiment impossible de baigner un chat, on peut tout de même le nettoyer "à sec" soit en saupoudrant sa robe avec du talc pour bébé, qui absorbe les impuretés, puis en brossant le poil minutieusement, soit en utilisant un shampoing sec vendu dans le commerce.

    Le bac à litière

    _ Le chat recouvre ses excréments, il s'agit d'une habitude ancestrale. Installez le bac à litière de votre chat dans un recoin facile d'accès, à l'écart, dans la salle de bains ou dans la cave par exemple. Le bac devra être assez grand, rectangulaire et avec des rebords suffisamment hauts. Il est conseillé de le nettoyer à l'eau de Javel toutes les semaines. Il existe actuellement de nombreuses litières performantes. Après des essais de plusieurs litières, adoptez celle qui plaît le plus à votre chat et évitez d'en changer brutalement. La litière doit être renouvelée régulièrement. Si vous avez plusieurs chats, il est conseillé d'avoir plusieurs bacs

     

    Ah et pendant la nuit, je vous conseille de garder votre chat à l'intérieur !

    Car des personnes profitent de la nuit pour enlever votre chat, pour se servir de leur fourrure par exemple.

     


    6 commentaires

  • 1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires